Couleur Cuisine Couleur Cuisine

L’Islande, c’est beau, mais est-ce que c’est bon ?

Notre tour du monde des cuisines équipées : l’Islande

Dans notre tour du monde des cuisines et saveurs, nous sommes passés par l’Islande.

Incroyable pour la richesse de sa géologie, les gourmands que nous sommes nous posions mille questions sur leur cuisine telles que :
Peut-on cuire des légumes sur l’eau d’un geyser ? Est-ce raisonnable de griller du poisson sur un volcan ? 
Rassurez-vous, nous n’avons pas tenté ces expériences mais avons tout de même vécu de savoureuses aventure culinaires…

 

Une cuisine équipée en Islande, c’est comment ?

Au risque de vous décevoir, nous n’avons pas rencontré d’exotisme particulier dans les cuisines islandaises en termes d’équipements. Évidemment, nous aurions pu questionner nos hôtes sur la cuisine de leurs ancêtres vikings mais je ne pense pas qu’ils auraient eu les réponses… Bref, c ’est surtout dans l’assiette que les choses se singularisent. 

Situé dans l’Atlantique-Nord, cette île somptueuse base principalement son alimentation sur les ressources maritimes. Commençons par le commencement : le poisson séché. C’est l’un des héritages des temps passés. Traditionnellement, le poisson était suspendu en extérieur 5 semaines en moyenne. Les vents marins chargés de sel faisaient leur office pour préparer ce mets apprécié de tous encore aujourd’hui.

D’accord mais de nos jours, on mange quoi ?

Morue, aiglefin, saumon, lotte… Les espèces de poissons sont variées sur l’île. On en trouve partout sous toutes les formes. Vous goûterez notamment le hardfiskur, un poisson séché (et oui, encore un) qui se déguste en en-cas à toute heure (même au petit-déjeuner pour certains)… Le plokkfiskur est leur version de notre soupe de poissons agrémentée de pommes de terre, d’oignons, de lait et d’herbes aromatiques, elles-aussi nombreuses en Islande. Enfin, le humar est comme l’indique presque son nom, le homard islandais. Commandez-le grillé, cuit au four ou fris dans la majorité des restaurants !

Et si on n’aime pas le poisson ?

 

Pas de panique, la gastronomie est plus variée qu’elle n’y paraît au premier abord. En effet, les élevages de moutons sont nombreux ici et ils font évidemment partie de la carte gastronomique du pays. Vous découvrirez par exemple le hangikjöt ou agneau fumé qui est également issu des recettes d’un temps où les réfrigérateurs n’existaient pas. D’ailleurs si vous visitez l’Islande à Noël, il est certain qu’on vous le proposera !
Enfin, pour combler un petit (ou gros) creux, nous vous conseillons le pylsa. Ce hot-dog islandais mélange les viandes d’agneau, de bœuf et de porc. D’après tous les islandais, si ce sandwich ne se trouve pas aux tables des restaurants étoilés, vous ne goûterez rien de meilleur dans le pays ! 

 

Alors, rassurés sur votre bien-être gustatif pendant le voyage ? 

Partager l'article
sur Facebook
+