Couleur Cuisine Couleur Cuisine

Découvrez les secrets des cuisines équipées japonaises

Notre tour du monde des cuisines équipées : le Japon

Beaucoup de voyageurs vous le diront, quand on visite le Japon pour la première fois, on est forcément frappé par des us et coutumes qui font un peu perdre nos repères occidentaux ! 
Par contre, si vous résidez dans une maison ou un appartement, la cuisine vous semblera plutôt familière. En effet, les daidokoro (oui, c’est comme ça qu’on appelle les cuisines) ressemblent fortement à ce que l’on connaît chez nous.
Ceci dit, ne perdez pas trop de temps à chercher votre lave-vaisselle, cet appareil électro-ménager est bien plus rare au Japon que dans nos contrées. Idem pour le four tel que nous le concevons car la gastronomie nippone n’en est pas une grande utilisatrice.

Mais alors, qu’est-ce qu’on trouve dans une cuisine équipée japonaise ?

Ce qui attire l’attention, ce sont les ustensiles typiques sur lesquels vous pourrez tomber.

S’ils ne sont pas forcément différents des nôtres, vous constaterez très souvent la grande qualité de fabrication et l’utilisation de matériaux nobles. Oui, au Japon, on aime quand c’est esthétique, efficace et respectueux d’un savoir-faire historique.

Les couteaux sont une parfaite illustration des ustensiles typiques. Au pays du soleil levant, on les appelle hôchô et croyez-moi, ils font partie des meilleurs que vous trouverez à travers le monde. Poignées en bois et lames redoutables en acier carbone ou céramique, ils font partie de la tradition japonaise. Pour le poisson qu’on consomme en grande quantité, on utilisera le deba, un couteau triangulaire de tailles diverses à qui l’on ajoutera un yanagiba, très long pour réaliser à coup sûr des sashimis. Pour compléter la panoplie, on trouvera le santoku qui sera votre allié pour la plupart de vos préparations.

Comme chez nous, pas de cuisine sans planche à découper. Mais là encore, celles que l’on trouve dans une cuisine japonaise fait partie de l’histoire culinaire ancestrale du pays. Traditionnellement, elle est taillée dans du cyprès du Japon car il est naturellement antibactérien.

Des couteaux, des planches… J’ai déjà ça dans ma cuisine équipée !

Évidemment, la cuisine au Japon réserve aussi quelques ustensiles bien plus spécifiques ! si vous êtes adeptes de plats asiatiques, vous êtes peut-être doués pour manger avec des baguettes. Mais au Japon, on cuisine aussi avec ! Connaissez-vous les saibashi ? Ces baguettes en bambou longues de 30 cm sont utiisées pour tout : préparer les plats, le service, battre des œufs. Les japonais sont friands de plats fris et si les saibashi sont aussi longues, c’est entre autres pour éviter les éclaboussures d’huile pendant la cuisson. 

Fouillez un peu plus dans votre cuisine japonaise et vous tomberez sur cette étrange poêle carrée : le tamagoyaki nabe. Oui, les japonais sont les spécialistes de l’omelette. Servies dans un bento (boîte à déjeuner carrée elle-aussi), l’omelette est découpée en petits cubes… ce qui explique le format nippon.

On pourrait passer des heures à explorer les ustensiles spécifiques du Japon tant ils sont beaux. Nombre de visiteurs prennent les artisans d’ustensiles culinaires pour des boutiques de souvenirs et on les comprend ! 
Avant de vous laisser réserver votre billet d’avion, encore un petit coup d’œil en cuisine sur le makisu. Je ne vous le cache pas, la première fois qu’on en voit un, on peut le confondre avec un joli set de table ! Ce petit tapis fait de fins bambous est utilisé pour préparer les maki zushi ou les tamago yaki. Avec un peu de persévérance et de dextérité, tout le monde finit par y arriver. Et si vous ne vous sentez pas doué pour cela, vous pourrez utiliser voter akisu pour essorer des légumes comme les épinards.

Alors prêts pour vous lancer à la découverte des secrets des cuisines japonaises ?

Partager l'article
sur Facebook
+